TOGO: Soleva se lance dans le projet «Cizo » pour l’électrification des zones rurales – MICRO SOLAR ENERGY
Responsive image
Article

TOGO: Soleva se lance dans le projet «Cizo » pour l’électrification des zones rurales

https://www.afrik21.africa/togo-soleva-se-lance-dans-le-projet-cizo%e2%80%89-pour-lelectrification-des-zones-rurales/

L’entreprise Soleva vient de se lancer officiellement dans le projet « Cizo » pour l’électrification des zones rurales au Togo, grâce aux kits solaires à domicile. Elle retrouve sur ce marché l’entreprise britannique Bboxx.

Les autorités togolaises se sont fixées un objectif en lançant le projet « Cizo » : fournir l’accès à l’électricité dans les zones rurales à 2 millions de personnes en 5 ans. Elles misent pour cela sur les kits solaires. Ces réseaux électriques à l’échelle d’une maison sont nettement plus accessibles financièrement. Pour faire bénéficier de cette énergie décentralisée à l’ensemble des populations des zones rurales, le gouvernement togolais a même décidé il y a quelques mois, de subventionner les kits solaires.

C’est dans ce contexte que Soleva se lance sur ce marché. L’entreprise appartient au consortium Paygo Ventures, formé par Wawa Energy Solutions et Aphelion Energy, deux sociétés basées respectivement aux États-Unis et en Côte d’Ivoire. Le lancement des activités de Soleva a eu lieu à Vogan, situé dans la Région maritime au sud du Togo, en présence des autorités togolaises.

Un concurrent de Bboxx

« D’ici 2030, nous voulons avoir une électrification rurale à 100 %. Et nous tenons à participer à ce programme comme une entreprise qui va évoluer dans ce pays non seulement dans la région Maritime, mais aussi dans toutes les régions », a affirmé Charles Séna Ayenu, le président directeur général de Soleva. Le kit solaire que l’entreprise propose aux foyers est composé d’un panneau solaire, et d’un système de stockage par batterie pour fournir de l’électricité après le coucher du soleil. En dehors de l’éclairage, le petit système solaire permet aux populations des zones rurales de charger leurs téléphones portables, de regarder la télévision ou d’écouter la radio.

Soleva distribuera ses kits solaires via le modèle pay-as-you-go (payement à l’usage, Ndlr), une pratique facilitée par le « mobile banking ». Le choix du nom « Soleva » n’est pas anodin pour l’entreprise. C’est la combinaison du français et de l’éwé, une langue parlée dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Benin et au Togo. Cette contraction se traduit par « le soleil est là ». Une façon de se rapprocher des populations…

Mais Soleva arrive dans un secteur où l’entreprise Bboxx est désormais très enracinée. La société a signé un partenariat avec le gouvernement togolais pour des projets d’accès à l’électricité. Récemment encore, les autorités et la jeune pousse ont lancé un projet d’électrification et d’accès à internet dans 315 localités. Bboxx a également signé un partenariat avec le géant Électricité de France (EDF). Elle a déjà fourni de l’énergie solaire à près d’un million de personnes dans plusieurs pays en Afrique.