Les radiateurs à batteries Lancey s’associent à des panneaux solaires – MICRO SOLAR ENERGY
Responsive image
Article

Les radiateurs à batteries Lancey s’associent à des panneaux solaires

https://les-smartgrids.fr/radiateurs-lancey-panneaux-solaires/

 

Lancey, la start-up française qui a inventé le radiateur avec une batterie, a officialisé début 2019 un partenariat avec un fabricant et installateur de panneaux photovoltaïques. Ils ont mis sur place une offre « clé en main » alliant autoconsommation photovoltaïque, radiateurs à haute efficacité et batterie de stockage. Pour mêler transition énergétique et économie sur la facture d’électricité.

Cette évolution était prévue d’emblée dans la feuille de route tracée par Lancey à sa création, en 2016. La start-up iséroise fondée par Raphaël Meyer voulait imposer un nouveau rapport à l’énergie de chauffage, en offrant des économies financières en s’intégrant aux politiques énergétiques locales faisant la part belle aux renouvelables.

 

Un radiateur intelligent, à haute efficacité, dotée d’une batterie

Le produit fabriquée par la start-up est un radiateur à haute efficacité énergétique – c’est à dire qu’il produit un maximum de chaleur avec un minimum d’électricité –, dotée d’un intelligence artificielle optimisant son fonctionnement pour maintenir le logement à la température choisie par ses habitants. Il offre donc, par ses qualités propres, des économies d’énergie.

 

Mais sa vraie originalité, qui lui a fait gagner des prix dans tous les salons du monde, c’est qu’il dispose d’une batterie et d’un système de pilotage intelligent de la charge. La batterie se charge durant les heures creuses, où l’électricité est produite en surplus et vendue moins chère. Puis elle se décharge quand le radiateur a besoin de fonctionner en heures pleines. Au final, le logement équipé de ce radiateur décale une grande partie de sa consommation d’électricité liée au chauffage vers les heures creuses. Apportant à la fois une économie pour l’utilisateur et un soutien au réseau.

Un partenaire fabricant des panneaux photovoltaïques

D’emblée, le radiateur Lancey a été pensé pour s’adapter parfaitement à un logement disposant de sa propre source d’énergie, principalement des panneaux photovoltaïques en autoconsommation. Et la start-up envisageait, du départ, de nouer un partenariat avec un fabricant d’installations solaires pour proposer une offre couplée.

Tenant parfaitement cette feuille de route initiale, Lancey a annoncé début 2019 que cette ambition était devenue une réalité. Le partenaire est NED (nouvelle énergie distribution), un spécialiste des énergies renouvelables. En souscrivant à cette nouvelle offre, le client peut alors s’offrir un équipement complet : des panneaux photovoltaïques, qui son installés par les équipes de NED, des radiateurs intelligents, posés par les équipes de Lancey, et des batteries pour stocker l’électricité. Pour simplifier la mise en service, radiateurs et panneaux sont pré-configurés dès l’usine pour fonctionner ensemble.

Un mini-smart grid pour optimiser sa consommation électrique

Le modèle énergétique de Lancey se trouve ainsi augmenté d’une dimension supplémentaire : celle de la production d’électricité intermittente via les panneaux solaires. «Si l’électricité produite durant la journée excède le besoin en énergie de la maison, la batterie stocke le surplus. Il est ensuite utilisable pour le chauffage, ou par n’importe quel appareil électrique» explique Raphaël Meyer.

Disposant d’un véritable mini smart grid à domicile, le client est ainsi toujours gagnant, qu’il consomme l’électricité qu’il produit ou celle fournie par le réseau : «soit le consommateur bénéficie d’une électricité moins chère avec les heures creuses, soit elle est gratuite avec le photovoltaïque». En effet, le système de pilotage intelligent est configuré pour que l’électricité prise sur le réseau ne le soit jamais en heures pleines, et notamment jamais pendant les pics de consommation (début du journée et soir notamment) : dans ces périodes délicates pour le réseau, ce sont systématiquement les panneaux ou la batterie qui fournissent de l’électricité.

 

Une solution rentable, qui doit s’imposer à grande échelle

Comme pour le radiateur seul, un équipement de ce type est rentabilisé en 7 à 8 ans. Dans le cas d’une maison standard de 100 mètres carré, le coût d’installation de 6 à 7 radiateurs et des panneaux photovoltaïques oscille entre 5 000 et 7 000 euros. Pour adoucir cette facture, le propriétaire peut bénéficier de la prime gouvernementale à l’autoconsommation, d’un montant compris entre 1 000 et 1 500 euros. «Les panneaux photovoltaïques coûtent peu cher et nécessitent très peu de maintenance. L’élément important du dispositif, c’est le radiateur. À partir de 2019, nous offrirons la batterie de stockage du radiateur», complète Raphaël Meyer.

 

Avec cette nouvelle offre, Lancey entend élargir son cœur de cible. Jusqu’ici, ses clients étaient essentiellement des promoteurs immobiliers, qui souhaitaient équiper un immeuble de radiateurs intelligents avec stockage. Cette offre couplée avec des panneaux photovoltaïques vise, essentiellement, les propriétaires de maison souhaitant faire des économies d’énergie et s’engager dans la transition énergétique. «Nous visons tout d’abord les 20 millions de maisons individuelles anciennes avec notre offre», précise Raphaël Meyer.

« Le meilleur des deux mondes », pour une transition énergétique réussie

Le marché des 600 000 chaudières au fioul, dont le gouvernement va imposer le remplacement, semble taillé sur mesure pour la start-up. Quitte à être forcé d’investir, autant en profiter pour choisir une solution à la fois rentable, écologique et intégrée aux problématiques énergétiques de demain.

Lancey est d’ailleurs en discussion avec Engie, EDF et Direct Energie pour déterminer des profils d’abonnés qui pourraient tirer un profit maximal d’une telle offre. Afin, suivant le mot de Raphaël Meyer, de «mettre à contribution le meilleur des deux mondes; avec une électricité gratuite et décarbonée».