Beherman va vendre une solution électrique domestique intégrée – MICRO SOLAR ENERGY
Responsive image
Article

Beherman va vendre une solution électrique domestique intégrée

https://www.lecho.be/entreprises/auto/beherman-va-vendre-une-solution-electrique-domestique-integree/10136086.html

L’importateur de la marque Mitsubishi Motors veut lancer la Dendo Drive House en Belgique en 2020. Une solution complètement intégrée avec chargeurs bidirectionnels, des panneaux solaires et la voiture hybride ou électrique.

C’est la grande promesse du véhicule électrique. Ce dernier sera à terme intégré au réseau électrique domestique. Mitsubishi Motors semble être le premier à dégainer en la matière. Le constructeur japonais a présenté au dernier salon de Genève sa solution “Dendo Drive House“. De quoi faire en sorte que la voiture soit une composante intégrante d’un écosystème électrique de la maison.

En plus du véhicule, Mitsubishi vendra donc aussi un chargeur bidirectionnel, des panneaux solaires, une batterie pour la maison et le système de gestion de l’énergie domestique. La solution sera commercialisée dès cet été au Japon. Mitsubishi Motors devrait ensuite jeter son dévolu sur l’Allemagne d’ici la fin de son année comptable, à savoir mars 2020.

Pointe de l’iceberg

“L’électromobilité: tout le monde en parle. Mais la voiture n’est que la partie émergée de l’iceberg. Ce qui est intéressant, c’est ce qui se passe sous l’eau”, sourit Daniel Nacass, directeur de la communication de Mitsubishi Motors en Europe.

200.000 hybrides
L’Outlander PHEV est l’hybride rechargeable le plus vendu d’Europe et écoulé à 200.000 unités dans le monde.

La société a des arguments avec ses 200.000 Outlander PHEV écoulés dans le monde l’année passée. “Si vous connectez 8.000 Outlander PHEV au réseau, vous avez une puissance totale d’un Gigawatt, soit l’équivalent d’une petite centrale nucléaire. Ce n’est pas anodin”, explique Nacass.

La “DDH” sera présentée dans les concessions Mitsubishi sous la forme d’une offre complète. Elle inclura la vente, l’installation et la maintenance des composants du système, afin de faciliter la démarche des clients.

“Quand vous irez acheter l’Outlander, vous pourrez cocher une case pour le DDH”, explique Nacass. Les prestataires se chargeront ensuite d’installer les différents éléments. L’avantage, c’est que toute l’installation sera validée par Mitsubishi et donc standardisée.

Beherman à l’affût

Beherman, l’importateur de Mitsubishi en Belgique, se frotte les mains, car ce type de solution pourrait avoir un beau potentiel sur notre marché. Jacques Beherman envisage donc sérieusement d’avoir un stand sur le prochain salon Batibouw pour présenter cette solution.

Car le système est captif, une fois que le client aura opté pour la Dendo Drive House, il devra avoir une Mitsubishi pour que ce système fonctionne. Un avantage non négligeable pour le futur commercial de la marque dans notre pays. Beherman a entamé les discussions avec les différents prestataires potentiels pour cette solution en Belgique.

Entre la voiture, les panneaux solaires, le système de gestion électrique et la batterie domestique, on parle évidemment d’investissements conséquents. Marché par marché, Mitsubishi Motors élaborera des formules commerciales et de financement adaptées.

La solution est dans l’air du temps. Mitsubishi rappelle au passage qu’elle est des plus légitimes, alors qu’elle travaille sur l’électromobilité depuis 1966. “L’ensemble DDH permettra aux clients de charger leur véhicule à la maison en utilisant de l’énergie solaire et d’alimenter leur foyer à partir de leur véhicule électrique ou hybride rechargeable. Ils pourront ainsi réduire leur consommation de carburant en utilisant les panneaux solaires pour générer de l’énergie pendant la journée afin de charger les batteries de leur véhicule électrique ou hybride rechargeable et de leur maison. La nuit, ils réduisent leur facture énergétique en utilisant le chargeur bidirectionnel qui alimentera leur foyer depuis leur véhicule électrique ou hybride rechargeable. En parallèle, ils peuvent aussi contribuer à la création d’un environnement à faible empreinte carbone en profitant de l’électricité générée par les panneaux solaires pour alimenter leurs appareils électroménagers ou fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement de leur Mitsubishi électrique ou hybride rechargeable”, promet Mitsubishi.

Selon ses calculs, le retour sur investissement serait fait dans les 6 à 9 ans. Rappelons que d’autres constructeurs travaillent actuellement sur ce type de solutions intégrées. C’est notamment le cas de Renault qui est partenaire de Mitsubishi au sein de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Mais Mitsubishi explique être déjà plus loin, dans la mesure où sa solution arrive dès maintenant pour le client lambda. Tesla, de son côté, vend aussi des panneaux solaires ou des batteries domestiques. “Nous avons une vision moins opportuniste, à plus long terme, visant à intégrer la voiture dans le réseau électrique. On n’essaie pas simplement de vendre des batteries”, dit Daniel Nacass.